Archives de Catégorie: saisons

Ça va faire, les moutons.

mouton

Je porte régulièrement une tuque en plein mois de juin. Il est où, l’été berlinois?

Il a fait froid, donc, ces derniers jours. Parfois très beau, mais froid. Ça adonne peut-être bien pour moi qui doit passer les prochaines semaines devant un ordinateur, ou ensevelie sous une pile de livres et non pas au bord d’un lac en train de me sentir coupable de ne pas être devant mon ordinateur et ensevelie sous ladite pile.

Cette petit vent frais du mois de juin semble même porter un nom: Schafskälte, le froid des moutons. Un phénomène qui se produit en Europe Centrale, spécialement dans notre coin d’Allemagne. Conséquence: brrrrr. C’est relié, comme toujours on dirait, aux courants marins qui sont tout mélangés avec leurs températures.

Le nom bêlant et d’une sagesse ancestrale de ce temps frisquet nous indique qu’il s’agit d’un phénomène qui n’a rien à voir avec les temps modernes, le réchauffement climatique, tout ça. Ça s’appelle comme ça, parce que les sages éleveurs savaient qu’ils fallaient attendre après que le froid des moutons soit passé pour se mettre à la tondaine. En attendant, je me prendrais bien une petite peau de laine.

Publicités

Marqueurs de saisons

Le 29 mars, on a changé l’heure. Depuis, il a fait beau à Berlin. C’est comme l’été, ou presque. Le changement de saison ici est toujours assez troublant, on passe du maussade frette au beau soleil 20 degrés en une journée. Dimanche dernier, on a fêté notre abricotier en fleurs, un superbe rituel marqueur de saisons que je mentionnais l’an dernier.

Je me suis gavée de sushis préparés par notre Japonaise préférée, suivi de sucreries et d’une overdose de café, résultat: high du printemps. Yé.

abricotier

(La nuit précédente, je l’ai passée à l’extérieur, oui oui, j’ai dormi dehors sur la terrasse, tentant de capter la floraison de cet arbre fleuri live. On ne voit pas vraiment les fleurs éclore, mais l’effet du passage du temps se fait remarquer. Vous trouverez le résultat sous peu sur le site de mon fotoklüb. À suivre.)