Ça va faire, les moutons.

mouton

Je porte régulièrement une tuque en plein mois de juin. Il est où, l’été berlinois?

Il a fait froid, donc, ces derniers jours. Parfois très beau, mais froid. Ça adonne peut-être bien pour moi qui doit passer les prochaines semaines devant un ordinateur, ou ensevelie sous une pile de livres et non pas au bord d’un lac en train de me sentir coupable de ne pas être devant mon ordinateur et ensevelie sous ladite pile.

Cette petit vent frais du mois de juin semble même porter un nom: Schafskälte, le froid des moutons. Un phénomène qui se produit en Europe Centrale, spécialement dans notre coin d’Allemagne. Conséquence: brrrrr. C’est relié, comme toujours on dirait, aux courants marins qui sont tout mélangés avec leurs températures.

Le nom bêlant et d’une sagesse ancestrale de ce temps frisquet nous indique qu’il s’agit d’un phénomène qui n’a rien à voir avec les temps modernes, le réchauffement climatique, tout ça. Ça s’appelle comme ça, parce que les sages éleveurs savaient qu’ils fallaient attendre après que le froid des moutons soit passé pour se mettre à la tondaine. En attendant, je me prendrais bien une petite peau de laine.

Publicités

4 réponses à “Ça va faire, les moutons.

  1. Oui, ça fait des jours qu’on me parle du Schafskälte. c’est-ce qu’on entend d’abord des allemands lors qu’on se voit pour souper. Merci pour l’expliquer.

    Et ici un autre tip pour ton blog, le Siebenschläfer. Si je comprends bien, ça pourrait se voir ces jours là comme un glacier qui nous tombera bitneôt. Dans ce jour là, s’il pleut, les prochains septs semaines y aura de la pluie.

    Au moins aujourd’hui là dehors c’est pas si mal que les derniers jours.

    Y.

  2. Je prie pour un été!! Merci pour les conseils!
    Je viens d’ajouter ton blogue dans la liste des sites sur Berlin. Au plaisir!

  3. Eh bien, on en apprends tous les jours! Bon, là ça devrait être passé, je vais ranger ma peau de mouton.

  4. Hey, merci!, je fais de même. Je crois je monte ce tantôt le truc du Siebenschläfer. J’en ai marre de ces tempêtes!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s